Fluorine

 

Page d'accueil
Remonter

La fluorine a différentes formes caractéristiques et forme toujours des cristaux clairs et sans défauts. Le cube est de loin la forme la plus courante:

fluocubw.jpg (21722 octets)


suivie par l'octaèdre, que l'on pense être une forme haute température:

fluoct.gif (28047 octets)


Bien que le clivage d'une fluorine arrive à produire une forme octaèdrique très populaire dans toutes les boutiques vendant des minéraux de par le monde, les formes naturelles (non clivées) sont beaucoup plus difficile à trouver. Une forme encore plus rare est celle du dodécaèdre pentagonal. Cette forme n'est jamais trouvée isolée mais toujours sous la forme d'un cube dont les arêtes ont été remplaçées par une face plane pentagonale. Le tétrahexaèdre est un habitus à 24 faces où chaque arête du cube est remplaçée par deux faces. On connaît aussi l'hexoctaèdre obtenu en remplaçant chaque sommet par 6 petites faces.

Comme indiqué, la fluorine a un clivage octaèdrique. Cela signifie qu'elle possède 4 directions de clivage équivalentes et peut donc être taillée sous une forme parfaitement octaèdrique. Plusieurs milliers d'octaèdres sont ainsi produits à partir de gros cristaux imparfaits et font le bonheur des boutiques de cadeaux que l'on trouve dans de nombreux musées. On dit même que les mineurs travaillant dans les mines de fluorine, s'assoient à la pause déjeuner et cassent des pierres pour faire des octaèdres et arrondir ainsi leurs fins de mois! Les octaèdres sont évidemment très populaires car ils sont limpides, hauts en couleurs et surtout très bon marché. Toutefois, pour un véritable collectionneur, ce ne sont ni plus ni moins que des fragments de clivage.

Traduit de l'anglais FLUORITE (Calcium Fluoride)

undercon.gif (4369 octets)Cette page a été mise à jour le 16/09/99.