Une monde musical et bruyant

 

Page d'accueil
Musique et mathématiques

Pythagore aimait à dire les nombres sont la source et la racine de toutes choses, s'exprimant toujours par leur antimorie (inverse de la part). Ainsi si tu pinces une corde d'une certaine longueur l, elle produira une certaine note. Réduis de moitié la longueur de la corde (rapport ½) et tu obtiendras exactement la même note mais plus haute d'une octave (fréquence double 2n). Sur ce site tu trouveras d'autres rapports arithmétiques simples qui conduisent à des intervalles perçus comme harmonieux par l'oreille humaine (quinte, quarte, tierce, etc...). Nous t'invitons à vérifier par toi-même à l'aide de tout objet capable de vibrer ou de faire du bruit (verres, cordes, bidons, tuyaux) que l'inverse de ces rapports permet de générer toutes les notes de la gamme. Quand tu estimeras pouvoir être capable de reproduire, avec un ensemble d'objets de la vie de tous les jours, la gamme naturelle et donc un morceau de musique connu, viens faire un tour sous le chapiteau place Kléber pour nous expliquer ta technique... Si tu préfères plutôt comprendre les liens forts qui unissent musique et mathématiques, restes sur le oueb avec nous...

undercon.gif (4369 octets)Cette page a été mise à jour le 06/09/99.