Modèles creux

 

Page d'accueil
Remonter

Dans ces modèles on ne cherche à représenter que les arêtes et les sommets du polyèdre (son squellette en quelque sorte). Voici un moyen simple et bon marché de réaliser toi-même des tubes qui peuvent être ensuite assemblés pour obteni le polèdre recherché.

1.Chaque tube est fabriqué à partir d'une paille, de deux petits trombones, et un fin élastique. Il est important que la taille des élastiques soit entre 75% et 85% de la longueur de la paille, de manière à ce qu'après étirement, l'élastique soit suffisament sous tension sans toutefois arriver à plier la paille. Pour fabriquerstraw1.jpg (6436 octets) un tube, passes l'élastique dans le bout large d'un trombone et introduit l'autre bout du trombone dans une des extémités de la paille.  De la même manière, passes ce même élastique à travers un second trombone qui sera introduit dans l'autre extrémité de la demi-paille. A ce stade, si l'élastique pendouille, c'est qu'il est trop long; trouves donc des élastiques plus courts ou prends des pailles plus longues. A l'inverse, si la paille se plie, il faut se procurer des élastiques plus longs au raccourcir la longueur des pailles.

2. Les tubes se lient entre eux comme montré sur la figure ci-contre. Si tu retires partiellement un des trombones du premier tube, tu pourras aisément enfiler l'élastique du second tube. Tu es libre de choisir le point de rencontre des deux tubes. Tu pourras ainsi fabriquerstraw2.jpg (5721 octets) toute une série de polygones (triangles, carrés, pentagones...) qu'il te suffira de lier entre eux en suivant le modèle du patron pour obtenir l'objet voulu. Tout au long de la construction arranges toi pour que les élastiques soient toujours à l'extérieur du modèle. Le nombre de tubes nécessaires correspond au nombre de traits sur le patron. Tu peux faire glisser les trombones sur les élastiques pour déformer le modèle à ta guise, ce qui est extrêmement amusant.

3. Notes bien, que les plus grands objets ne peuvent être obtenus de cette manière car le modèle obtenu sera trop flexible. Pour rigidifier l'ensemble, tu peux remplacer les pailles par des tubes plastiques (corps de stylos à bille par exemple) et les élastiques par de la ficelle. Les liaisons peuvent également être faites avec du mastic, du chewing gum ou des pommes de terre. Les plus doués d'entre vous pourront utiliser des tiges de métal qui seront soudées entre elles, voire des tiges de bois qui seront collées avec une colle à bois. Sois imaginatif et n'hésites pas si tu es fier de ta réalisation à venir la montrer aux chercheurs qui seront sous les chapiteaux, Place Kléber. Pour te mettre l'eau à la bouche et te montrer que tout est a priori possible, voici quelques illustrations.

Triacontaèdre rhombique version gourmande...

Dodécaèdre adouci version secrétariat...

Icosaèdre tronqué version puzzle...

Ennéacontaèdre rhombique version salle de bain...

Si tu connaîs l'anglais, voici la page oueb (Pavilion of Polyhedreality) d'où sont tirées toutes ces images. Ce sont des images de synthèse bien sûr, mais à coeur vaillant rien d'impossible... Voici par contre des exemples réels qui pourront t'inspirer (Geometric Sculpture of George W. Hart).

undercon.gif (4369 octets)Cette page a été mise à jour le 11/10/99.